PEREZ Antoine Inscrit le 12/10/2012 0 Soutien Me soutenir
(soupir) Antoine, 26 ans de Toulouse, CAP DECG, BAC PRO alternance une année, beaucoup de voyages, deux ans de scolarité à Pékin au lycée francophone, quatre mois à Tokyo avec visa vacance travail. Plusieurs emplois, plonge, serveur, bar, commis de cuisine, manutention, manoeuvre, infographie, imprimerie, vidéo, road, rédacteur web éditorialiste. Prône non pas la vérité car elle n'existe pas, mais l'objectivité dans un monde paradoxale car beaucoup ont peur pour leur égo, et pour un vériteur, les menteurs ne sont pas de tout repos. Je répondrai à toutes les questions, sans exceptions. Bien à vous.
11 réactions|0 Vériteur soutenu
Voir toute mon activité

Mon activité sur le site

A réagi sur la Vérité :

La scolarité de Matthias, mon fils autiste de 8 ans est un enfer!Il y a 7 ans

J'ai oublié de parler de ce documentaire plus qu'intéressant sur les autistes. J'espère que vous l'avez vu, sinon j'espère que vous prendrez le temps de le regarder, il dure une heure il me semble. "L'énigme de l'autisme: La piste bactérienne" http://www.arte.tv/fr/l-enigme-de-l-autisme-la-piste-bacterienne/6714470.html

A réagi sur la Vérité :

Contre les violences faites aux femmes … et aux hommes !Il y a 7 ans

SOS racisme, ni pute ni soumises, les féministes et ultra féministes, tout ça ne sont que des associations qui alimentent ces problèmes... A insulte B, A est raciste, mais B en réagissant, inconsciemment, approuve l'insulte, l'alimente. Si une personne noire répond à un propos raciste, c'est qu'au fond elle même se sent concerné, et se considère comme différente..Ignorez les propos racistes c'est aussi éteindre la flamme du FN. Alors bien sûr ce n'est pas toujours comme ça, mais ça en fait principalement parti. En tout cas c'est à méditer..le monde est devenu paradoxale en tout et pour tout. Les agissements et comportements se règle à l'opposé de l'inverse.

A réagi sur la Vérité :

La scolarité de Matthias, mon fils autiste de 8 ans est un enfer!Il y a 7 ans

Bonjour Sans vous offenser, je trouve que le blog parle plus de ce que VOUS attendez, plutôt que ce que Matthias pourrait vouloir et attendre de son entourage. Nous sommes tous autiste, avec des degrés différents (moi le premier) et c'est pourquoi c'est une "maladie" tabou, ils sont rangés dans une catégorie qui ne leur correspondent pas, c'est un peu comme un business. Vous auriez déjà eu votre assistante sinon Vous dites que ces loisirs sont assez restreints, en l'occurrence les livres et les jeux vidéos.C'est bien mieux que la plupart des enfants qui eux ne sont intéressés que par les jeux vidéo, l'ordinateur etc..(génération homo numericus) Matthias a quand même une petite voix au fond de lui qui lui rappelle qu'il n'y a pas que les jeux vidéos dans la vie...d'où sont intéressement pour les livres..Mais de quel livre s'agit-il s'il vous plait ? Et y'a t-il autre chose qui l'intéresse ? collection, observer la nature..? La société actuelle montre un chemin qu'il ne faut pas suivre, surtout lorsqu'il s'agit de situations relativement complexe, et encore..un autiste est certainement plus heureux que vous et moi. Pourquoi ? parce qu'il a une perception de la vie qui est différente, mais pas pour autant mauvaise, loin de là. Il faudrait cibler ce que Matthias aime faire, il n'y a pas de prestige pour quoi que ce soit. Alors pourquoi continuer de l'amener à l'école..Vous pourriez vous même lui apprendre à lire et écrire, car apparemment vous ne travaillez plus. Vous verriez mieux quelle est sa logique, et ainsi adapter l'apprentissage à sa vision des choses. Un bonhomme comme ça est une personne aussi intelligente qu'un "surdoué" sauf qu'à l'inverse du surdoué, l'autiste n'a qu' UN domaine de prédilection (en général) mais son intelligence est bien plus développée que beaucoup de personne. Ce n'est pas à lui de s'adapter, c'est à son entourage. Sinon il sera malheureux et jamais ne le dira, trop humain, il ne veut pas déranger les autres car c'est certainement lui au fond, qui a le plus conscience de sa "maladie". Vous vous ne pouvez pas être objective car vous êtes sa mère, et à l'école tout ce à quoi ils pensent c'est le taux de réussite. Mais la réussite de votre enfant n'est pas la réussite à laquelle on s'attend, mais celle à laquelle IL pense. Si il n'est pas restreint dans ses volontés, ce qui demande une ouverture d'esprit assez conséquente de votre part, ce que je ne redoute pas. Alors il mènera la vie qu'il souhaite. Bien à vous.

Page 3 sur 3 «123>

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

0 abonnés  |  0 abonnements