Toutes les Vérités > Défendre une maman handicapée et son enfant pour stopper une injustice

Défendre une maman handicapée et son enfant pour stopper une injustice

Publiée le 06/11/2012 |
8664 | Réagir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Défendre une maman handicapée et son enfant pour stopper une injustice dont ils sont victimes.
Depuis l’année scolaire 2010-2011, une maman handicapée, célibataire demeurant à Cornillon-Confoux se bat désespérément afin d’obtenir une dérogation à la carte scolaire. Enseignante, elle souhaite inscrire son fils dans l’école du village voisin où elle enseigne et cela en totale conformité avec la Loi n°2005-157 du 23 février 2005 – art. 113 JORF 24 février 2005.

Pourquoi ? Pour mieux assurer son travail d’enseignante sereinement. Après les cours, les enseignants n’ont pas fini leur journée : corrections,  préparation des séquences d’étude du lendemain, préparation de la salle de la classe… Cette professeure reste donc généralement jusqu’à 18 h dans l’école. Or, son fils termine à 16 h 30, le péri scolaire est gratuit jusqu’à 17 h 30 puis il est payant jusqu’à 18 h. Cette maman doit donc choisir entre sa responsabilité de maman (donner à son fils une vie de famille plus longue) et sa conscience professionnelle : faire son travail d’enseignante en bref, léser son fils ou ses élèves !

Sa situation est aggravée par le fait qu’elle est handicapée, elle est dans l’incapacité de marcher à vive allure et ne peut pas, non plus, transporter des sacs remplis de cahiers à corriger.

Handicapée à mobilité réduite, reconnue « travailleur handicapé » le 30/11/2010 titulaire de la carte de priorité (N°09P071351) pour reconnaissance de la pénibilité de la station debout le 01/12/2010 par la MDPH 13.

Dans toutes les écoles de France, les enseignantes obtiennent sans difficulté ce genre de dérogation.

Pourquoi à Cornillon le maire refuse-t-il la dérogation ? Pour sauver, dit-il, les effectifs de l’école.

Dans ce cas, pour quelles raisons accorde-t-il des dérogations à d’autres familles ? D’autant qu’il est reconnu par l’Académie qu’il n’y a pas de risque de fermeture de classe à Cornillon !

Quelle est la véritable raison de ce refus ?   

Des parents et amis se mobilisent depuis maintenant 2 ans et demi. Les élus du département des Bouches-du-Rhône sont désormais informés et également mobilisés sur ce dossier.

Il faut aujourd’hui faire connaître massivement cet abus illégitime par un plus grand nombre de citoyens et demander au maire de Cornillon-Confoux d’accepter cette dérogation de bon sens.

Nous en appelons à votre soutien sur le Site : mesopinions.com/petition/social/reagissons-stopper-injustice-dont-victimes-maman/9313     

 pour que cette mère de famille handicapée Madame Agnès Thiébaud trouve le peu d’humanisme auquel elle peut prétendre en émargeant cette liste de soutien.

Le Vériteur

Photo du Vériteur

Association CORNILLON DEMOS

L'association a pour but l'amélioration durable du cadre de vie à Cornillon-Confoux dans un esprit de solidarité et de responsabilité. D'une manière générale, l'association se propose de promouvoir la concertation, de sensibiliser la population à des actions participatives et d'agir en collabora...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :