Toutes les Vérités > Racisme anti-blanc : peur et stigmatisation

Racisme anti-blanc : peur et stigmatisation

Publiée le 20/12/2012 |
13464 | 2 |

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(2 réactions)

Catherine Le 26/01/2013 à 14:53 | #2
Si vous voulez en savoir plus sur la question venez le 9 février assister au colloque:

Des adhérents de différents comités du MRAP vous invitent au
Colloque-Débat

Sous les masques du « racisme anti-Blancs »
Réflexions sur les enjeux du racisme et de l’antiracisme aujourd’hui


Samedi 9 février 2013
de 9h30 à 12 h30 et de 14 à 17h
Cinéma La Clef, 21, rue de la Clef - Paris 5ème


Matin de 9h30 à 12h30
Stéphane Beaud Gérard Noiriel,
« Le racisme anti-Blancs : une imposture »

Houria Bouteldja, militante du PIR
"Bien définir le racisme pour mieux dénoncer l'ineptie de la thèse du racisme anti-blanc".

Félix Boggio Ewanjé-Epée et/ou Stella Magliani-Belkacem
« Du "racisme à l'envers" au "racisme antiblancs" : un regard transatlantique ».


________________________________________________

Après-Midi de 14h à17h

Rokhaya Diallo,"Réflexions et remarques autour de la notion de "racisme anti-Blancs"

Christelle Hamel, Sociologue:
"La mesure de l'expérience du racisme dans l'enquête Trajectoires et Origines. Comparaison des déclarations des groupes « minoritaires"et de la population majoritaire ».

Saïd Bouamama,"Racisme anti-blanc et segmentation des classes populaires, enjeux et conséquences pour le mouvement antiraciste"
_______________________________________________
Entrée libre et gratuite
Louis Le 21/12/2012 à 09:07 | #1
Pourquoi en parler s'il n'existe pas ce "racisme anti-blanc"? Les blancs ont-ils le monopolent du racisme "anti-musulmans"? Je trouve ces débats un peu légers en terme de construction et d'Histoire. On est pas raciste "anti-quelque chose", on est raciste tout court, le reste n'est que fioriture. Et comme vous le dîtes si bien, seule l'éducation peut favoriser le déclin de ce genre de pensée. Je me souviens d'une expression qui me mettait hors de moi lorsque j'étais plus jeune: "sale français". Et pourtant, elle sortait très souvent de la bouche de certains jeunes. Traiter de "sale français" quelqu'un en France alors qu'on est soi-même français (et que des générations se sont battues et ont souffert pour l'être) est une idiotie sans nom. L'inverse est également valable. De débat il n'y a pas, le racime touche tout le monde, blancs comme noirs, arabes, chinois et vouloir démontrer le contraire en citant les propos de politiciens véreux adeptes de la communication de masse ne règlera pas le problème.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :