Toutes les Vérités > Les citoyens gravement malades deviennent-ils incapables de décider ?

Les citoyens gravement malades deviennent-ils incapables de décider ?

Publiée le 09/04/2013 |
13623 | 9
Révélée par SENET Bernard |
83

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(9 réactions)

Messange Le 01/05/2019 à 12:44 | #9
Rien avance sur le sujet de l'euthanasie, il est simplement demandé que chacun puisse de lui même décider du moment ou il estime que les conditions de sa dignité humaine ne sont plus remplies et de ne pas être obligé de quitter la vie par un suicide violent pour la personne elle même et sa famille on reste bloqué par une minorité d''intellectuelles et de professionnels de santé alors que 80% des fiançais sont pour .Nous ne sommes pas égaux selon les médecins que nous rencontrons certain prennent des risques et agissent ils aident leurs patients désespérés.
Je respect les médecins pour qui il est inenvisageable de pratiquer l'euthanasie comme pour l'avortement ,seules les médecins volontaires.
Depuis peu je sais que j'aie une neuropathie périphérique, je fais beaucoup de choses pour ralentir l'évolution, mais si un jour je perds cette liberté si je tombe dans une dépendance insupportable pour moi je souhaite pouvoir choisir de partir dans la dignité et que quelqu'un me permettra de trouver le produit qui me donnera cette merveilleuse liberté .
Messange Le 01/05/2019 à 12:44 | #8
Rien avance sur le sujet de l'euthanasie, il est simplement demandé que chacun puisse de lui même décider du moment ou il estime que les conditions de sa dignité humaine ne sont plus remplies et de ne pas être obligé de quitter la vie par un suicide violent pour la personne elle même et sa famille on reste bloqué par une minorité d''intellectuelles et de professionnels de santé alors que 80% des fiançais sont pour .Nous ne sommes pas égaux selon les médecins que nous rencontrons certain prennent des risques et agissent ils aident leurs patients désespérés.
Je respect les médecins pour qui il est inenvisageable de pratiquer l'euthanasie comme pour l'avortement ,seules les médecins volontaires.
Depuis peu je sais que j'aie une neuropathie périphérique, je fais beaucoup de choses pour ralentir l'évolution, mais si un jour je perds cette liberté si je tombe dans une dépendance insupportable pour moi je souhaite pouvoir choisir de partir dans la dignité et que quelqu'un me permettra de trouver le produit qui me donnera cette merveilleuse liberté .
Giselle MUSICIEN - AVDML Le 23/11/2014 à 14:06 | #7
Je suis à l'ADMD pour avoir une mort digne et dire que " Mon corps est à moi" ? Un colloque va avoir lieu à Paris à l'assemblée Nationale cette semaine (jeudi 27/11/2014, je crois) où les citoyens pourront s'exprimer. C'est le moment car M. le Président de la République veut réaliser sa proposition N°21. Mais, il semble que les mesures dont il va être question, cette semaine, ne sont pas à la hauteur de ce que nous souhaitons. Chaqu'un a le droit de décider de sa fin de vie. Il faut une loi permettant l'euthanasie ( mort douce qui a lieu en quelques secondes, comme en Belgique)
Les animaux (chiens, chats..) ont plus de droit que nous : le vétérinaire les euthanasie s'ils souffrent,...
Nous sommes en retard sur La Belgique, la Hollande et la Suisse (prés de notre pays).

Nous voulons aussi Vivre Digne, car pour mon mari (cancer vessie), il manque 3 doses sur les 9 nécessaires à cause d'une rupture de stock (qui dure depuis 2 ans). Lui, il vient de rechuter après 5 ans de paix grâce au traitement complet . A ce jour,il a le même cancer, mais en plus grave et il n'aura que 6 doses (au lieu de 9 prévues dans le protocole correct de soin). M'aidez en sigant ma pétition sur mesopinions.com à Pétition & santé et ici, voir à: Gisèle MUSICIEN (commevériteur) sur ce site.
Marthe Le 16/09/2014 à 00:02 | #6
Ma névrose non guérie (1990-2014) : traitement palliatif ( je mange bio) + psychothérapie avec des périodes calmes ou d'angoisse paralysante + euphorie ou colère. Le mariage pour tous a 1 valeur : l'Amour. Le droit à l'euthanasie ou IVV (Interruption Volontaire de Vie) est basé sur les valeurs « Liberté, Égalité, Fraternité »
Je pense soit feindre un accident en randonnée (glisser d'un endroit à risque). Faut-il encore que l'on me retrouve (pas être portée disparue) et ne pas être handicapée ou alors faire une action médiatique : sauter de la Tour Eiffel pour mourir sur le sol français et donc poser un problème à mon gouvernement.
Ce sont les 2 choix qui me restent. Qu'en pensez-vous ? Merci.
BlogEcoutezNous (membre) Le 19/09/2013 à 14:02 | #5
Bonjour,

Merci de votre témoignage.

J'imagine que vous avez suivi le processus actuel vers une nouvelle loi en décembre 2013. Les états généraux sont actuellement menés par le CCNE, et il devrait y avoir un nouveau texte en cette fin d'année. Comme vous je suis convaincue que nous pouvons (voire devons) interpeller les politiques pour que ce projet intègre nos souhaits, afin d'avoir le choix d'une fin de vie plus sereine.

Je souhaiterais faire un post sur mon blog à ce sujet, que je publierai prochainement. Serait-il possible d'y intégrer votre lettre, un commentaire de votre part, ou toute autre contribution. A plusieurs nous aurons plus de poids.
Vous trouverez sur ma fiche un lien de contact et lien vers mon blog.
Au plaisir d'échanger sur la question.

Bien cordialement.
Dr Archi M'Aide Le 18/07/2013 à 10:57 | #4
URGENT. Suite à notre rencontre, à une réunion de l'ADMD en Aveyron, ce printemps, j'aimerais vous soumettre comme à plusieurs autres membres de l'ADMD une proposition de pétitions Web pour demander la reconnaissance du suicide médicalement assisté et surtout de l'euthanasie. Pourriez-vous me communiquer une adresse mail.
Bien confraternellement.
Signé : Docteur Bernard MORRE
LE CUSTUMER Aurélie (Vériteur) Le 19/06/2013 à 20:49 | #3
Bonjour, j'ai lancé une pétition sur le site "mes opinions" (pétition pour le droit de mourir dignement). J'ai réduit au minimum l'histoire de mon père, lisez, signez
enza Le 10/04/2013 à 09:23 | #2
j'78 ans je souffre de differentes maladie qui ne sont pas mortelles et qui sont difficiles a supporter.actuellement je ne demande pas l'euthanasie, mais je ne sais ce qui peu mattendre .Pourcla je suis adherente a ADMD..j'aimerais que l'on soit soutenu par plus de medeins
Abadennou - Silviane Le Menn Le 09/04/2013 à 09:35 | #1
SEREINE EUTHANASIE - Mon dernier poème... qui est, je l'espère, un poème prémonitoire de la "bonne mort" grâce à (enfin) notre LOI 2013... un poème qui m'a été "inspiré" au soir du 17 décembre 2012 - Regarder la mort en face - pour qui connaît le courage - la poésie des fleurs - et la liberté des oiseaux / Sous l’ombrage des douleurs - se réjouir du magnolia stellata - pétales roses en délicatesse - étoiles au cœur parfait / Extase, état de grâce - au-delà des souffrances - ivresse, parfum de délivrance - main charitable de la mort / Vivre son heure ultime - dans l’amour universel - riche de la paix ressentie - baignant l’au-delà infini / Plénitude du dernier instant - illuminé de souvenirs exquis - partir dans un feu transcendant - auréolé du miel des adieux / La vie fragile enfuie - depuis déjà longtemps - aux lèvres mauve pâle - esquisse le dernier sourire - © Silviane Le Menn - Quimper, le 17 décembre 2012 - http://www.abadennou.fr/poemes/poemes_slm/2012/sereine_euthanasie.html
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :