Toutes les Vérités > Education : le dilemme cornélien de la semaine des 5 jours

Education : le dilemme cornélien de la semaine des 5 jours

Thème : Société, Education
Publiée le 31/05/2012 |
9844 | 7
Révélée par POURTIER David |
1

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(7 réactions)

glou_glou (membre) Le 10/09/2012 à 12:20 | #7
Cher David,
Je pense que ce petit billet va vous consterner mais je viens de lire plusieurs articles de presse se faisant l'écho de différents sondages du corps enseignant ainsi que de déclarations de M. PEILLON.
Près de 40% des enseignants sont contre l'attribution de notes dans le primaire, car celà peut créer une spirale d'échec, le Ministre allant jusqu'à indiquer, sans forcément reprendre l'idée de la suppression à son compte, que les notespeuvent rendre les enfants malheureux, dit-il, allant jusqu'à dire que les écoliers français sont d'ailleurs les 2ème plus malheureux d'Europe.
On vit en France, on croit rêver ! n croit rêver !
La majorité des enseignants (du primaire à l'enseignement secondaire) est contre les évaluations, telles qu'elles avaient été projetées par le précédent Gouvernement, il est vrai à la faveur d'un décret opportunément publié avant l'élection présidentielle. Qu'ils se rassurent, M. PEILLON vient de faire abroger ce décret.
Mais de quoi s'agissait-il concrètement ? Quelque chose d'ignoble, d'insupportable, voyez-vous : il fallait que chaque enseignant voit, tous les trois ans, un responsable hiérarchique pour une évaluation. Les enseignants craignaient que de telles évaluations puissent avoir des conséquences sur leur carrière, leur avancement ... : non, sans blaguer !
Plus de notes (du moins dans le primaire, avant peut-être le collège, le lycée ??) ; plus d'évaluation du corps enseignant : Mesdames, Messieurs les représentants du corps enseignants, vous pouvez dormir tranquille, le nouveau Gouvernement veille sur vous
PourtierDavid (membre) Le 23/08/2012 à 15:12 | #6
Dernière minute : un sondage Harris Interactive réalisé pour le SNUIPP, principal syndicat des professeurs des écoles, révèle que 72% des français sont favorables au retour à la semaine des 5 jours (en fait 4 jours et demi comme indiqué dans ma vérité).
Attention, comme on pouvait s'y attendre, il sont 68% à vouloir que cette demi-journée soit ajoutée le mercredi. Dans le cas où elle le serait le samedi, ils seraient 64% à remettre en cause la réforme (et oui, les sacro-saints week-ends !). Comme les experts privilégieraient, quant à eux, le samedi matin (pour les raisons détaillées dans ma vérité), il faut s'attendre à de bons débats en perspective.
Pour ma part, je me demande comment je ferai si le mercredi devait être retenu. En effet, comment reprendre les enfants à l'école et les amener au centre aéré ?
Pour la durée des vacances d'été, a priori, 63% des français se déclarent favorables à une réduction de 15 jours.
A suivre, car il faut quand même trouver 40 à 60 jours de classe par an en plus pour nos chères têtes blondes pour rattraper le retard que l'on a par rapport aux autres pays européens !
Dernier point, l'allègement des journées de classe. C'est encore plus le casse-tête. En effet, notre ministre, M. PEILLON, aurait évoqué une fin des cours à 15h30 ; 50% des français s'y déclarant favorables selon le sondage (il n'y a pas de problème de garde d'enfants en France si l'on en croit ce sondage).
Mais quid du sort des enfants après 15h30 ?? Pour ma part, je me demande bien comment je ferai.
Encore un dilemme cornélien à résoudre.
Gageons que notre nouveau Gouvernement saura relever ces défis pour le plus grand bien de nos enfants et aussi de leurs parents.
TERRIEN Guillaume (Vériteur) Le 05/06/2012 à 17:47 | #5
La semaine de 6 jours est une excellente idée GlouGlou... Les après midi réservés au sport ou aux activités culturelles me paraissent être un bon moyen "d'éveiller " les enfants... Nos voisins allemands l'ont compris! En revanche, les parents n'apprécieraient guère de sabrer leur grasse matinée du samedi matin pour amener leur chérubin à l'école! Quant aux programmes, voilà également un problème de fond... Ils sont vieux, formatés et peu adaptés aux nouvelles contraintes (exemple: pas d'informatique, le sport et les arts mis en retrait etc...) Une honte! Qu'aurait dit Gargantua?!
emmanuelsavern3 (membre) Le 02/06/2012 à 13:25 | #4
Le problème c'est que derrière les rythmes il y a les programmes ... et ça j'ai l'impression qu'ils ne sont pas prêts à les revoir ...
glou_glou (membre) Le 31/05/2012 à 12:40 | #3
Et pourquoi pas la semaine des 6 jours, cela permettrait d'alléger les après-midi et d'y faire d'autre activités dans un cadre scolaire ?
TERRIEN Guillaume (Vériteur) Le 31/05/2012 à 09:44 | #2
Il me semble que dans un couple normal, l'intérêt des parents doit passer avant celui des enfants. Les cours le samedi matin n'ont jamais tué personne et si les parents veulent partir en w.e, ils peuvent toujours "faire un mot"... Je pense qu'à ce niveau comme dans beaucoup d'autres secteurs, le gouvernement français ferait bien de regarder ce qui se faire outre-Rhin car, comme sur le plan économique, nos chers voisins ont beaucoup de bonnes idées pour leurs chérubins. Cela dit tout n'est pas parfait, loin de là mais leurs solutions sont applicables à notre jeunesse.
marcelchambrie2 (membre) Le 31/05/2012 à 09:14 | #1
Je suis impatient d'avoir l'avis du monde enseignant, au-delà de leur administration dont les représentants ne seront assurément pas ceux qui assureront les travaux le samedi. Je me demande bien pourquoi je n'ai vu passer sur le web aucune réaction des syndicats d'enseignants, mais peut être n'ai-je pas tout vu.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :