Toutes les Vérités > Koh-Lanta ou le bal des « médiocres »?

Koh-Lanta ou le bal des « médiocres »?

Thème : Société, Médias
Publiée le 30/05/2012 |
11323 | 13
Révélée par POURTIER David |
1

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Koh Lanta, reflet de notre société?

J’ai beau être un passionné d’histoire, j’observe à la télévision la réussite de l’émission Koh-Lanta puisqu’elle est diffusée depuis plusieurs années. Même si c’est une aventure sportive et de résistance physique et psychologique (cette année, pour la première fois, les aventuriers de Koh-Lanta n’avaient pas de riz – sûrement la raison pour laquelle cela dure 20 jours au lieu de 40), la stratégie des alliances, des faux-semblants, des trompes - l’œil … en est la recette magique.

Et cette dernière édition de Koh-Lanta, le choc des héros, ne fait bien évidemment pas exception. Elle a d’ailleurs, de mon point de vue, été particulièrement « gratinée » en la matière : trahison de Patricia par les hommes de la tribu jaune (Francis et Freddy en tête) suivie par la trahison de Maud permettant à la tribu rouge, jusque-là en minorité après la réunification, de prendre définitivement, du moins le pensait-on, l’avantage sur les jaunes ; trahison au sein des rouges ayant conduit à l’élimination de Teheiura, pourtant l’un des piliers de l’équipe et du jeu, … Même Nicolas, brillant stratège de l’une des toutes premières saisons du jeu, s’est avoué dépassé par l’ambiance de stratégie généralisée régnant aujourd’hui sur les camps.

Mais je voudrais revenir sur la situation particulière de Teheiura dans Koh-Lanta, qui me semble très bien illustrer la perversion du jeu. Je m’explique. Teheiura, cuisinier de profession, est l’archétype de l’aventurier programmé pour réussir sur Koh-Lanta :

- Débrouillard sur le camp dans la construction, l’aménagement (il vous construit une cabane étanche en quelques instants, une table, des couverts, …) ;

- Très bon dans les épreuves sportives et physiques (proche du record du nombre d’immunités gagnées sur un Koh-Lanta) ;

- Mental à toutes épreuves (ou presque : c’est vrai que le côté larmoyant dès que les aventuriers pensent à leur famille, reçoivent du courrier, … est vraiment insupportable) ;

- Sympathique, gentil et serviable (trop pour être honnête ?) ;

- Honnête (il suit les stratégies définies par d’autres et ne passe pas son temps à vouloir embrouiller tout le monde) ;

- Look d’aventurier des iles lointaines (ça, on ne peut pas le simuler ou difficilement) ;

- Aimé par tous sans exception (si si, ce sont les aventuriers qui le disent dans l’émission !).

N’en jetez plus ! En toute logique, cet aventurier modèle s’est retrouvé en finale de Koh-Lanta pour sa première participation en 2011. Tout le monde s’attendait bien évidemment à son triomphe, presque gêné d’avance pour l’infortuné compagnon de finale qui ne récolterait peut-être aucune voix. Et contre toutes attentes, déjouant tous les pronostics, Teheiura s’est incliné en finale au plus grand bénéfice de Gérard. Et pas n’importe comment : par 7 voix contre 2 ! (ce sont les derniers éliminés qui votent pour la finale) Mais qui est ce Gérard me direz-vous, capable d’un tel exploit ? Un surhomme, un monstre physique, un « mentalist » à la française … ? Rien de tout cela. Un homme « simple » (de celui dont on a été abreuvé lors de la campagne présidentielle 2012), jardinier de profession, vivant dans le pays basque et également sympathique et gentil.

En revanche, beaucoup moins sportif, bricoleur et débrouillard que Teheiura …ne devant en fait sa participation en finale qu’à sa présence dans l’équipe ayant dominé le jeu (mais pas grâce à lui) et à une chute d’un candidat sur les mythiques poteaux de Koh-Lanta ayant entraîné involontairement celle de Teheiura. Sans faire injure à Gérard, il n’y avait pas « photo » entre lui et Teheiura par rapport au concept du jeu. Passons maintenant à la saison actuellement en cours de Koh-Lanta, qui se termine samedi 2 juin 2012. Teheiura a été éliminé à l’avant-dernier conseil, donc bien avant la finale. Qu’a-t-il donc fait pour mériter cela ? Etait-il dans l’équipe minoritaire ? Non, il était un ancien membre de l’équipe rouge qui avait récupéré le leadership à la faveur du revirement de Maud, ex-jaune, elle-même traumatisée par la trahison dont avait été victime Patricia, autre membre de l’équipe jaune, par ses propres coéquipiers (j’espère que vous suivez).

Etait-il devenu lunatique, agressif ? Non, même plus gentil et serviable que jamais. Travaillait-il moins sur le camp ? Non, toujours autant qu’à son habitude et, en tout état de cause, plus que beaucoup d’autres. Etait-il devenu mauvais dans les épreuves sportives et physiques ? Non, il venait juste de briller dans une épreuve particulièrement difficile (où il avait certes terminé deuxième mais au terme d’un véritable exploit physique et battu par un autre véritable aventurier, Claude), et c’est bien là que le bât a blessé. Car figurez-vous que Teheiura a été éliminé par quelques-uns de ses propres compagnons d’alliance (les anciens de l’équipe rouge avec l’assentiment de son ami Claude, pas fâché de se voir débarrassé d’un concurrent pour la victoire finale mais n’ayant pas eu le courage d’assumer son choix par un vote contre Teheiura), aidés par quelques ex membres de l’équipe jaune, dans une espèce d’alliance contre-nature, pour une seule et unique raison : il était trop fort et il faisait peur à ses petits camarades (ce n’est pas très gentil ça, Teheiura!).

Donc, plutôt que de tenter de l’affronter et de le vaincre à la régulière, au risque, sait-on jamais, de progresser eux-mêmes et à tout le moins de perdre sans regrets et, encore mieux, de vaincre avec les honneurs dus à ceux qui ont affronté plus forts qu’eux, tout ce beau petit monde a ourdi un complot destiné à le faire sortir tant qu’il n’était pas protégé par l’immunité dévolue au vainqueur de l’épreuve du jour (c’est « l’ami » Claude qui l’avait). Il fallait voir les commentaires de différents aventuriers lors des votes : « Teheiura, tu es le meilleur aventurier, mais si l’on veut gagner, il faut t’éliminer. Teheiura, tu es un super mec, mais tu es décidément trop fort, … » Consternant !

Conclusion de l’histoire, dans Koh Lanta, les aventuriers se retrouvent toujours, tôt ou tard, sur au moins chose : la peur des forts, des bons, des meilleurs. A l’observation du déroulement de cette réunion, je me demande d’ailleurs si on ne pourrait pas effectuer (est-ce osé ?) un parallèle avec l’évolution de la société française ces quelques dernières décennies.

Une société, en effet, dans laquelle les mots d’élitisme, d’excellence, d’exigence sont , semble-t-il, devenus des gros mots et dans laquelle, par lâcheté morale et intellectuelle et pour satisfaire aisément la facilité, on a privilégié le nivellement par le bas.

Alors, Koh-Lanta, le reflet d’une certaine régression intellectuelle et morale ?

Le Vériteur

Photo du Vériteur

POURTIER David

50 ans, marié, 2 enfants. Cadre en entreprise. Passionné d’histoire.
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :