Toutes les Vérités > Les camping-caristes insultés à la télévision !

Les camping-caristes insultés à la télévision !

Thème : Médias, Scandale
Publiée le 25/09/2013 |
16994 | 16
Révélée par FFCC |
15

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Photo de la Vérité
Lors de l’émission « Zone Interdite », les camping-caristes ont été injuriés. La Fédération Française de Camping et de Caravaning (FFCC) porte plainte.
Le 24 juillet, l’émission d’M6 « Zone interdite » a relayé des déclarations d’une violence inouïe à l’encontre des camping-caristes. Des personnes ont osé s’exprimer en des termes injurieux, en voici quelques extraits :
  • « Économiquement, ils ne nous laissent rien. Quand ils vont dans un camping une fois par semaine, c’est pour vider leur merde et faire le plein d’eau. »
  • « Un moment donné, ce qu’il y avait de bien, il y a trois ou quatre ans, quand les camping-cars se garaient dans le village, il y avait des gens qui cassaient leur pare-brise. »
  • « Quand ils se garent comme cela, il faudrait les brûler, avec eux dedans. Qu’on fasse la Une des journaux et qu’il n’en reste rien. »
La Fédération porte plainte et lance une pétition
 
Face à ces propos outrageants et dangereux, la Fédération des campeurs, caravaniers et camping-caristes (FFCC) a décidé de porter plainte contre l’émission pour incitation à la violence et diffamation envers les camping-caristes. Nous comptons bien laver l’honneur des camping-caristes et obtenir réparation ! Si nous laissons dire ce genre de choses, qu’en sera-t-il des campeurs en général qu’on accusera de tous les maux, qu’on chassera, volera ou agressera ?
 
Pour soutenir son action, la FFCC a lancé le 18 septembre une pétition nationale sur son site Internet et sur les plus grands salons des véhicules de loisirs de l’hexagone : le Bourget, Lyon et Douai. Le lien de la pétition est sur la droite de ce texte.
 
La réalité des camping-caristes
 
Dans leur majorité (52%), les camping-caristes sont des seniors actifs. Provenant de milieux sociaux professionnels élevés, ils ont un fort pouvoir d’achat qui leur permet, pour 88% d’entre eux, de dépenser en moyenne 50 euros d'équipage par jour dans le commerce de proximité. De surcroît, ces épicuriens apprécient de goûter aux spécialités locales. Leurs dépenses constituent donc une réelle ressource économique pour les régions qu’ils visitent. Sans compter que cela dure toute l’année ! En effet, les camping-caristes affectionnent particulièrement le hors saison car il leur permet de bénéficier d’une fréquentation moindre.
 
Les camping-caristes sont donc loin de l’image dégradante relayée par « Zone interdite ». 42 % d’entre eux utilisent leur camping-car de cinq à huit semaines par an aussi bien pour sillonner l’hexagone (97%) que pour des voyages à l’étranger (60%). Ils parcourent en moyenne 14 000 kilomètres par an sur 77 jours environ. Ils sont plus de 40% à partir aux sports d’hivers avec leur véhicule. Ces touristes nomades sont également respectueux de la nature : 31% affirment que l’environnement est une valeur primordiale et 92% pensent que la pratique du camping-car est compatible avec une démarche de protection de l’environnement. D’où, en toute logique, un fort intérêt pour les véhicules hybrides.
 
Véritables touristes itinérants, les camping-caristes recherchent finalement avant tout la mobilité (75% restent moins de 36 heures au même endroit), l’échange et la liberté. Et dans cette démarche, leur véhicule leur permet d’emporter avec eux leur confort, afin de se sentir partout comme à la maison. Curieux, sportifs et cultivés, ils se déplacent pour retrouver de la famille, fréquenter des foires ou des rassemblements, visiter une région ou un pays, profiter de parcs de loisirs, visiter des musées ou des sites historiques. Rien à voir, donc, avec les scandaleux stéréotypes véhiculés par M6 !

Soutenez les camping-caristes insultés en signant notre pétition !

Le Vériteur

Photo du Vériteur

FFCC

La FFCC a été créée en 1938. Elle est le porte-parole des quelque 6 millions de campeurs, caravaniers, camping-caristes, utilisateurs d'hébergements locatifs et propriétaires de mobil-homes français auprès des pouvoirs publics et des professionnels du tourisme. Son action, depuis plus de 75 an...
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :