Toutes les Vérités > Gardasil : nos arguments contre le vaccin réaffirmés

Gardasil : nos arguments contre le vaccin réaffirmés

Publiée le 25/09/2014 |
14662 | 3
Révélée par DELÉPINE Gérard |
5

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(3 réactions)

JCN Le 22/06/2016 à 00:10 | #3
"Rappelons-nous l’expérience du vaccin contre l’hépatite, dont la publicité forcenée affirmait entre autres qu’il protégerait contre le cancer du foie et qui a été imposé à beaucoup d’Européens par la loi, à la demande des laboratoires (qui n’ont pas hésité à corrompre jusqu’au Ministre de la Santé italien). La population française s’est très majoritairement fait vacciner mais l’hépatite n’a pas disparu, le nombre de cancers du foie a augmenté, celui de scléroses en plaques déclarées a triplé et une nouvelle maladie a fait son apparition, la fasciite à aluminium." Ce paragraphe de votre propos est le seul que je trouve critiquable, il l'est vraiment : Nous savons tous que 10% des hépatites B deviennent chroniques et que 10% des HB chroniques donnent lieu à un cancer du foie. Vous sous-entendez que ce soit faux. Vous affirmez que le nombre de scléroses en plaques a triplé en sous entendant que le vaccin HB est en cause : Où est la preuve directe de causalité ? Vous démontrez brillamment à propos de Gardais, qu'on ne peut pas faire cette impasse. Même remarque pour la myofasciite à macrophages, où est la preuve directe de causalité?
Doctorix Le 02/10/2014 à 15:02 | #2
Il y a de nombreuses incohérences dans l'article du nommé Ouafik, et Delépine en souligne pas mal.
Pour ma part, je lui avais répondu ceci: (je me cite)

D'un côté vous dites:
"le HPV-16 est la souche la plus courante, avec 4,8% de personnes infectées ;
le HPV-31, non couvert par le Gardasil, arrive en deuxième position, avec 2,3% ;
ils sont suivis du HPV-18, avec 0,9%."
De l'autre, vous affirmez:
" les souches 16 et 18 sont les plus susceptibles de provoquer le cancer du col utérin, entre autres cancers. En effet, ces souches sont responsables de 70% des cancers génitaux et anaux dus au HPV. "
Donc les 16 et 18 représentent 5.7% (4.8+0.9) des personnes infectées. La prévalence des autres souches, moins de 1%, étant négligeable.
La dessus, vous proposez d'en "sauver" 70%, soit 4 sur 100, les 96 autres n'étant pas concernées.
Ce n'est pas des masses.
Et le prix à payer est lourd: 160 morts aux USA des suites directes du vaccin, ainsi que 30.000 blessées, avec de lourds handicaps.
Si on ramène ces chiffres à la population français, ce sont 40 personnes que vous vous proposez d'assassiner, et 7500 que vous vous proposez d'estropier.
Ce qui fait de vous un des plus grands criminels en série de l'histoire de l'humanité, si on excepte Staline, Hitler et Mao.
D'une part ces 5.7% auraient pu être réduites au dixième par un dépistage par frottis.
D'autre part, vous semblez convaincu que la présence d'anticorps est suffisante pour assurer une protection. Mais il se trouve que l'immunité humorale est un très mauvais critère de défense immunitaire, l'immunité tissulaire étant de loin plus efficace. La présence d'anticorps ne présage en rien d'une quelconque protection. C'est au plus un gadget pour impressionner les gogos, et cela commence à se savoir.
Mais si vous y croyez tellement, je vous propose une expérience simple: vous êtes très certainement très bien protégé contre le tétanos par vos vaccins et vos rappels: pourquoi ne pas vous injecter le plectridium tétani directement sous votre peau: à coup sûr, puisque vous l'affirmez, vos nombreux anticorps vous éviteront l'infection et la mort.
Ce qui serait une belle démonstration de vos convictions.
Vous hésitez?
Comme je vous comprends...
Vous êtes étudiant en médecine? Alors continuez à étudier, il y a du boulot...Mais choisissez mieux vos sources. A moins que vous n'ayez l'intention de faire carrière chez Sanofi?
Auquel cas votre article devient parfaitement compréhensible.
ANNESO2805 Le 25/09/2014 à 17:23 | #1
Chacun doit rester extrêmement vigilant sur les vaccinations qui ne sont pas indispensables, les laboratoires jouent aux apprentis sorciers dans ce domaine et tout est très subjectif, on fait dire ce que l'on veut aux études pour faire du CA, j'ai travaillé dans l'industrie pharmaceutique, j' ai participé au lancement des vaccins contre l'hépatite B et il faut avouer que le service d'information médicale n'aimait pas les questions embarassantes, il fallait vendre et se taire, et faire peur ... peur au médecin, peur au patient, ça marche si bien dans notre société où l'on voudrait pouvoir maîtriser tout les risques...!
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :