Toutes les Vérités > Le projet de methanisation de la ferme des 1 000 vaches

Le projet de methanisation de la ferme des 1 000 vaches

Publiée le 04/06/2014 |
11207 | 2
Révélée par LE PUILL Gérard |
3

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(2 réactions)

lodie84 Le 11/11/2014 à 11:48 | #2
Je vous soutiens. Mais, il faut que toutes les petites écuries de vaches donnent leur déjection à condition qu'il ne faille pas produire du mais pour mettre dedans. Il faudrait que pour faire de l'électricité écologique, on utilise les tontes de pelouse et d'herbe des particuliers et des communes... Il faut être solidaire. Me soutenir en tapant : musicien à la page d'accueil à droite en haut ou en prennant dans "theme" et le "A" = Association car j'ai besoin d'un journaliste. Les mairies devraient collecter les déchets verts des petites exploitations, des particuliers...pour les mettre avec ceux des vaches pour faire de l'énergie propre et non continuer avec les centrales nuclaires. Oui, aux petites fermes et à leurs déchets recyclables à mettre en commun pour une belle planète.
loic Le 05/06/2014 à 08:45 | #1
J'ajoute à vos propos un élément économique.
Si l'agriculture comme elle existe actuellement n'est pas délocalisable, ces nouveaux ensembles le sont complètement.
Ce qu'on risque de voir apparaitre, c'est un mouvement en deux phases :
1. Création de ces grands ensembles,
2. Délocalisation de ceux-ci à la faveur des différents avantages fiscaux (concurrence fiscale des états européens).

On ne peut pas interdire la création à l'étranger de tels ensembles. Donc de toute façon, que la concurrence soit française ou européenne l'agriculture traditionnelle va se retrouver confrontée à cette nouvelle industrie (au niveau européen au moins) et de se fait, sera progressivement exclue du cercle de l'économie dite "capitaliste" (Industrie agro-alimentaire, Supermarchés, etc...). Il est donc urgent de mettre en place la nouvelle économie de cycle court (approvisionnement en ressources proche des lieux de consommations), écologiquement responsable. (type "la ruche" par exemple).
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :