Toutes les Vérités > Produire mieux en dépensant moins

Produire mieux en dépensant moins

Publiée le 30/10/2013 |
10031 | 1
Révélée par LE PUILL Gérard |
3

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(1 réaction)

b lab Le 05/07/2018 à 10:07 | #1
Contente de lire cet article, toutefois, j'aimerai savoir, si oui ou non vous faites usage du "déserbage thermique" ?
Se dire "bio" en détruisant par des températures supérieures à 40°C (et si je cite M. Derache "Toxicologie et sécurité des aliments" c'est même beaucoup moins qu'il faut accepter (certaines enzymes sont détruites dès 28°C) !
J'ai quitté l'AMAP (Demeter) en raison de l'usage du désherbage thermique par l'amapien pour certaines cultures - sans doute ingore-'il que la couverture du sol par une végétation diversifiée - et la pratique de l'assolement - sont les meilleurs moyens de protection contre l'envahissement d'espèces non désirées - tout à fait comestibles, d'ailleurs pour la plupart ! - "Toxicologie et sécurité des aliments M. DERACHE : "certaines enzymes sont détruites par une température à 28°C" (Salut la bio ! producteurs et transformateurs - certaines transformations n'obtriendraient même pas le "NUTRISCORE" VERT pour leur produits !
J'ai pris soin de regarder les matériels utilisés pour se faire : certains appareils proposés vont jusqu'à 1800°C, j'en ai vu "un seul" utilisant l'air pulsé mentionnant 80°C - c'est déjà beaucoup ! - Comment des individus se disant "bio" peuvent-ils admettre de telles pratiques, et provoquer une profusion (sur toute la planète !) de telles fabrications ? Comment des "cahiers des charges" qui se disent bio peuvent-ils mentionner l'admission de telles pratiques qui a) détruisent une grandes parties des petits animaux utiles - mentionné pour un appareil par l'un des fournisseurs sur son site -, b) un autre mentionne que le "coup de chaleur" provoqué sur le sol peut entrainer la levée de graines de végétaux non désirés, c) la plante semblant la plus envahissante parmi les exemples de végétaux à détruire avec ce type d'appareillage est le "pissenlit", un végétal tout à fait comestible, et même connu pour détoxifier l'organisme ....
une étude récente aux Etats-Unis indique que les citoyens du pays connaissent environ 10 végétaux .... résultat de "FNSEA" locale et divers lobbies chimistes..., je suppose, comme ici (pression sur gouvernement, pressions sur élus locaux, avec un manque de "botanistes" de plus en plus, .... peu de promotions des "Sciences de la Vie et de la Terre" !
Je DEMANDE d'URGENCE une révision des "cahiers des charges" bio ! une prise en compte définitive - après contrôle, si vous voulez - du problème de la qualité des sols, de la nécessité du recours au "non-labour" ( "horizons" )
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :