Toutes les Vérités > L'affaire CCVA/CRP Consulting, une prise illégale d'intérêt

L'affaire CCVA/CRP Consulting, une prise illégale d'intérêt

Publiée le 14/08/2012 |
15597 | 4 |

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Suite de l'affaire de conflit d'intérêt ariègeois

Publié le 05/11/2012 | Mis à jour le 05/11/2012
Image principale du rebondissement Certains de nos lecteurs se sont étonnés de ne pas connaitre le point de vue du Turbulent sur la mise en examen de trois élus socialistes ariègeois dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire CRP Consulting/CCVA et CRP/SMDEA.
 
Nous vous présentons deux documents publics évidement authentiques :
Pour le premier, c’est le point de départ de l’affaire s’agissant du volet de la communauté de communes des vallées d’AX. C’est la délibération du 24 juillet 2008. On y découvre que M. Pierre Peyronne est présent et participe au vote d’une subvention à sa propre entreprise, Le CRP Consulting.
 
Le second est un courrier du préfet Jean-François Valette en date du 16 avril 2009 qui s’adresse au président de la communauté de communes des vallées d’AX, M. Christian Loubet. Il évoque le fait que la délibération puisse être entachée de nullité et d’une présomption de prise illégale d’intérêt. Neuf mois se sont donc écoulés entre les deux évènements. Ce qui laissait largement le temps de nous faire un petit et au "présumé" délit de se commettre.
 
On ne saura vraisemblablement jamais pourquoi le préfet Valette avait préféré entrer dans un cycle de correspondances plutôt que de faire un signalement auprès du procureur de la république. Mais peu importe, tout arrive à qui sait attendre dit-on.
 
Ces trois messieurs se sont contentés comme un seul homme de déclarer dans la presse qu’ils étaient parfaitement confiants et sereins. Discours identique laissant soupçonner une entente entre les trois élus.
 
Ils ne souhaitent pas que vous en sachiez davantage, nous oui.
 
Récemment une élue parisienne a été contrainte à la démission pour avoir été mise en examen pour une histoire de fraude fiscale.
 
-Qu’en sera-t-il de nos trois élus ?
 
-Le parti socialiste a-t-il intérêt à les conserver en son sein ?
 
Nous vous laissons libres de vous faire votre propre opinion.
 
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :