Toutes les Vérités > "Donne moi ta vie rangée, je t'offre l'aventure"

"Donne moi ta vie rangée, je t'offre l'aventure"

Thème : Jeunesse
Publiée le 08/05/2012 |
9003 | 7
Révélée par OHM Lucien |
Soutenir

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(7 réactions)

TERRIEN Guillaume (Vériteur) Le 13/06/2012 à 16:33 | #7
Ne dis pas ça Lucien, au contraire, perso je t'invite à en réécrire une sur les effets du capitalisme dans notre société. Ou sur tes quelques années en école de commerce, histoire de voir si ça concorde avec les miennes...
OHM Lucien (Vériteur) Le 13/06/2012 à 14:12 | #6
Ouais désolé, je viens de le relire, il est cauchemardesque à lire. Ca m'apprendra à écrire n'importe quoi n'importe quand ! Cheers.
pascal_jeantet (membre) Le 13/06/2012 à 10:15 | #5
rien compris, désolé
POURTIER David (Vériteur) Le 11/06/2012 à 13:35 | #4
Excusez-moi Lucien mais j'ai vraiment du mal à comprendre votre article ...
TERRIEN Guillaume (Vériteur) Le 11/06/2012 à 09:58 | #3
"Capitalisme respectable" : ça existe ça? Pour le reste, je n'ai pas appris grand chose, j'étais déjà conscient que l'homme pouvait aller très loin dans la bêtise. Et je rejoins Emmanuel sur les clichés. PS: même un mauvais patron se regarde dans la glace sans amertume; la conscience humaine est certes envahissante mais elle a ses limites!
OHM Lucien (Vériteur) Le 10/06/2012 à 01:30 | #2
Etant moi-même un pur produit du capitalisme, après école de commerce et entreprises du CAC40.... Non. J'ai simplement livré une vérité à un instant T, un moment précis où j'ai perçu la limite entre le capitalisme respectable et même, soyons honnete, un peu extrême, et l'intolérable. Là où l'humain n'a plus sa place dans un environnement où chaque individu veut juste le meilleur, qu'il soit en terme de salaire, mais aussi en condition de vie. Désolé d'avoir été un peu cliché, là n'était pas mon intention. PS: j'aime les patrons. Les bons, les vrais, ceux qui peuvent se regarder dans la glace sans amertume.
emmanuel_chambr (membre) Le 09/06/2012 à 12:31 | #1
Vous ne seriez pas un peu excessif dans la description de votre situation et dans votre appréciation des patrons de la société ? Tout ça me paraît un peu caricatural : les méchants capitalistes qui s'en prennent aux pauvres jeunes qui, bien sûr, sont près à beaucoup travailler !
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :