Toutes les Vérités > La psychiatrie moderne rend les gens normaux fous

La psychiatrie moderne rend les gens normaux fous

Publiée le 17/10/2013 |
14847 | 7
Révélée par LANDMAN Patrick |
2

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(7 réactions)

Fleche Le 23/04/2018 à 13:36 | #7
Bonjour ,
J ' ai écrit un livre " deux jours internée et infiltrée à Daumezon "
Sur Amazon.com. Aysha.
sérieux Le 11/11/2014 à 10:11 | #6
Voir le collectif des 39 à Paris qui dénonce en ce moment le projet de loi de la Ministre qui pour des raison économiques va en fait ruiner la relation patient et psychiatre, infirmiers en psychiatrie ... et qui veut replacer les CMPP (Centre Médico P P ..) dans les hôpitaux et non plus à proximité des parents et des enfants en difficulté.
brigitte brami Le 10/06/2014 à 13:40 | #5
2 psychiatres m'ont fait emprisonner !
La prison change une vie, elle a changé la mienne, découvrez-le sur :
http://www.maveritesur.com/brigitte-brami/ma-verite-sur-la-prison/346
Merci beaucoup à vous ! B.B.
PS : N'hésitez-pas à faire circuler !
Valérie DUBOIS Le 09/12/2013 à 10:48 | #4
Pour information : http://www.mensongepsy.com/fr/2013/12/le-president-mondial-de-la-psychiatrie-reconnait-les-tors-de-cet-organisme/
Valérie DUBOIS Le 09/12/2013 à 10:47 | #3
Bonjour,

Comme convenu les bonnes nouvelles

Condamnations confirmées en appel pour l’instigateur et l’auteur des faux ayant conduit à mon internement en psychiatrie, sans pathologie, sans soins, sans projet thérapeutique pendant un mois et à la séparation d’avec mes deux enfants mineurs : http://www.larep.fr/loiret/actualite/2013/09/11/prison-avec-sursis-contre-un-medecin-orleanais-condamne-pour-faux-en-ecriture-1687354.html http://centre.france3.fr/2013/09/11/orleans-le-caractere-abusif-d-un-internement-psychiatrique-confirme-par-la-justice-316575.html http://www.20minutes.fr/ledirect/1221637/20130911-internement-psychiatrique-abusif-confirme-justice

Ma vérité sur cette affaire : http://www.maveritesur.com/valerie-dubois/victime-d-un-internement-abusif-je-me-bats-pour-mes-enfants/555

Le communiqué de presse du CRPA : http://psychiatrie.crpa.asso.fr/2013-01-22-cm-crpa-De-l-internement-abusif-en-tant-que-violation-des-droits-de-l-homme-des-conflits-conjugaux-et-des

L' article sur le site du CEDIF : http://comitecedif.wordpress.com/2013/07/13/larme-de-linternement/

L'article concernant la condamnation récente d'un médecin pour production de documents à caractère tendancieux, et immixtion dans les affaires familiales, sans motif médical : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2013/07/18/Un-medecin-de-l-hopital-condamne-pour-faux-1552297

Une histoire similaire pour preuve qu'il ne s'agit pas d'un cas isolé, et que des violences conjugales aboutissent aujourd'hui, à des internements abusifs : http://www.mensongepsy.com/doc/interner.pdf Conséquences d’un faux signalement : un internement, deux enfants mineurs séparés de leur mère depuis 3 ans, et du travail "en plus" pour des magistrats et autres intervenants de la santé et de la protection de l’enfance.

A suivre…

N'hésitez pas à diffuser ces informations.

Bien à vous,
Boubou67 (membre) Le 26/10/2013 à 11:20 | #2
Merci pour ce texte accessible à tous. Ne devrait-on pas monter un collectif de citoyens, ou une pétition pour alerter l'opinion publique ? La presse et les médias en ont parlé... mais depuis plus rien, un feu de paille en somme. Ce combat contre les abus de l'industrie pharmaceutique est pourtant fondamental ; il en va de notre santé, de notre place dans la société, des dépenses de santé pour lesquelles on ne cesse de nous culpabiliser, de la conception de la société dans laquelle on vit et on veut vivre.
Partir au combat contre ces pratiques est urgent.
Yo'land Le 20/10/2013 à 13:13 | #1
Depuis 2006 j'ai compris ceci, (que j'explique dans certains témoignages). : "A se demander si les patients ne servent pas de cobayes ????? Pourquoi cet acharnement avec des traitements médicaux, qui font d'eux des personnes qui resteront classifiées malades à vie ! Je suis, et reste persuadée, pour avoir vécu ce parcours, que beaucoup d'entre eux, peuvent redevenir ou devenir des Madame ou Monsieur tout le monde, si tous les psychotropes ou autres anxiolytiques sont supprimés.
La liste de ceux que j'ai consommé est très longue, elle va de l'équanil en passant par rivotril, lexomyl, témesta, dépakote, atarax, immovane, anafranyl....puis le prozac qui devait être miraculeux....... et le théralithe....."
Je suis maintenant à ZERO médicament et je vais très bien !
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :