Toutes les Vérités > Ma fille Coralie, 20 ans, est décédée par euthanasie

Ma fille Coralie, 20 ans, est décédée par euthanasie

Publiée le 28/03/2013 |
75352 | 66

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(66 réactions)

ludivine217 Le 04/05/2014 à 11:58 | #57
madame je vous comprend et vous félicite pour votre courage en 2014 plus le droit de laisser souffrir un enfant une personne agées ou un malade ,pour leurs expérience médicale devons accepter ce que le malade décide tout ces politiques n'ont aucun droit sur nous
bien sur il faut faire attention que le malade soit conscient quand il signe car parfois il y aurais des cas pour certains héritages et de l'abus,
mais nous avons le droit de décider ce qui est bon ou mauvais pour nos malades ou pour nous;
je vous soutient car dans certains pays ils le font pourquoi pas en FRANCE
le gouvernement fait ce qu'il est bien pour lui mais pas pour nous les FRANCAIS
espére que beaucoup de personnes vous soutiendrons car quand on perd un enfant sais inconsolable surtout a 20ans
je compatis a votre chagrin merci a vous de votre courage Ludivine
al Le 09/03/2014 à 17:24 | #56
Mourir dans la dignité est un oxymore.
Pierrot Le 08/02/2014 à 15:24 | #55
De tout coeur avec vous. Les parents d'enfants en souffrance demandeurs d'euthanasie ont un rôle important pour veiller à ce que d'autres enfants ne vivent pas ce que nos filles ont vécues. En désespoir de cause, Edith s'est "euthanasiée", elle même dans sa chambre dans la clinique psychiatrique où elle séjournait. http://www.edithvincke.be pierrot
ABADENNOU - LE MENN Silviane (Vériteur) Le 03/08/2013 à 09:20 | #54
à CLARISSE,
je n'ai pas écrit contre les catholiques, mais bien contre ces horribles catholiques FANATIQUES qui m'ont d'ailleurs poussée à faire, enfin, acte d'APOSTASIE ( http://www.abadennou.fr/silviane/debaptisation.html ) , en toute LUCIDITÉ : Dieu n'existe que dans l'imaginaire collectif ! Seule existe réellement la grande misère humaine, les innombrables souffrances et les cycles karmiques ! Inutile de se réfugier dans les ILLUSIONS du MENTAL !
Clarisse Le 01/08/2013 à 23:30 | #53
Madame,
Je viens de lire votre témoignage et voudrais vous dire comme je suis profondément peinée par vos lignes.
Vous avez été grièvement blessée par la terrible maladie de votre fille et ses souffrances, et votre cœur n'a jamais pu digérer cette souffrance. Mon père est décédé il y a quelques années d'un cancer qui l'a emporté sans que je puisse le voir et je n'ai jamais eu d'image ou de photo de lui dans ses dernières semaines car ma famille avait peur de ma réaction. J'ose croire que ma souffrance d'alors est proche, par un certain côté, de la vôtre et par conséquent vous livrer mes réflexions.
Mon père a terriblement souffert avant qu'on comprenne quelle était la maladie. Il a tout supporté avec un courage qui édifiait le personnel soignant et les personnes qui ont pu l'approcher. Ce dont je suis persuadée et que je veux vous partager, c'est qu'il est mort dans une très grande dignité, sans chercher à abréger ses souffrances mais en les offrant pour ceux qui souffrent physiquement ou intérieurement.
Je voudrais aussi vous inciter à lire un livre qui m'a bouleversé alors que je traversais une période difficile intérieurement : la vie de Chiara Luce Badano, dite « Chiara Luce », une jeune femme ayant appartenu au Mouvement des Focolari, morte à 18 ans d'un cancer des os, elle aussi. Après un moment de révolte intérieure, elle a décidé de faire de cette souffrance atroce un moyen de vivre intérieurement encore plus intensément et ceux qui l'entouraient étaient frappés de sa joie de vivre.
Elle écrit alors sa vision de la souffrance : « Chaque instant est précieux et il ne faut donc pas le gaspiller. Si l'on vit ainsi, tout est pourvu de sens. Tout trouve sa juste dimension une fois qu'on l'offre à Jésus, même les moments les plus affreux. Donc, il ne faut pas laisser s'échapper la douleur : elle acquiert tout son sens en devenant une offrande à Lui »

J'espère, Madame, que ces quelques lignes que j'ose vous envoyer pour vous rejoindre dans votre souffrance pourront vous aider à voir les choses d'une façon différente. Dans votre "témoignage" vous balancez quelques injures à la face des catholiques. En tant que catholique, j'ai été blessée par vos lignes et je demande la grâce de pardonner ce que vous avez écrit dans l'aveuglement de la douleur.
Avec votre permission, je vous prends dans ma prière en espérant que votre coeur blessé trouvera la guérison.
Maxime Lesour Le 01/08/2013 à 22:51 | #52
http://maximelesour.hautetfort.com/archive/2008/10/30/soyons-humain.html

Histoire bouleversante mais hélas probablement plus fréquente qu'on le pense. J'ai écrit cet article un soir de déprime, j'en maintiens son intégralité. Surtout la dernière phrase. Merci de vous battre pour les autres.
io Le 01/08/2013 à 21:54 | #51
Que dire sauf vous embrasser chaleureusement. Ce que vous avez vécu est inhumain et je souhaite de tout coeur que ceux qui se trouveront dans cette situation soient accompagnés et soutenus.
Cloclo54 Le 26/07/2013 à 18:33 | #50
Bonsoir Silviane,
Je viens te faire un petit coucou. Tu vois, je suis venue consulter le site dont tu m'as parlé. Bientôt je viendrai aussi témoigner de ce qu'est une fin de vie catastrophique ! Il me faut encore un peu de temps pour me "rassembler" et moi aussi, je témoignerai.
Merci et grosses bises à toi, Je te sais très courageuse !
Hortensia Le 10/07/2013 à 12:50 | #49
Merci Madame pour votre courage et votre témoignage !
Claire Le 29/06/2013 à 17:40 | #48
Grande contradiction et incohérence d'une société perdue qui fait tant d'histoire pour légiférer sur l'euthanasie alors qu'on avorte à tour de bras en toute inconscience et légalité...
Page 2 sur 7 «1234567»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :