Toutes les Vérités > Ma fille Coralie, 20 ans, est décédée par euthanasie

Ma fille Coralie, 20 ans, est décédée par euthanasie

Publiée le 28/03/2013 |
74263 | 64

Restez informé !

Recevez quotidiennement
les nouvelles actualités
par e-mail.

Réagissez !

Pour réagir, vous pouvez :
S'inscrire ou réagir directement
Un espace de parole libre est disponible sur le forum, pour y accéder cliquez ici.

Les réactions(64 réactions)

sonjaline Le 29/03/2013 à 09:34 | #15
amour et âme libérée du corps?

l'Amour consiste à rendre heureux l'autre, le plus possible...

l'Amour est lié au respect de l'autre, jusque dans son désir de mort délivrance...

âme libérée du corps? tout le monde ne partage pas cette croyance

athées ou religieux de quelque religion que ce soit, je ne m'intéresse pas à ce qui se passe après la mort:

pour moi, je pense que mes molécules retrouneront à la poussière, d'autant pus vite que je souhiate une incinération...et peut-être serviront à d'autres
vies...

mais pour tous, ceux qui croient à un "après" et ceux qui n'y croient pas,

il s'agit de mourir avec le minimum de souffrances physiques et morales, pour le mourant,

qui ajoutent à la douleur de la perte, sauf pour ceux qui croient à la souffrance rédemptrice (c'est leur droit aussi de vouloir souffrir...)

pourquoi vouloir attendre la mort voire prolonger l'agonie? au lieu de l'accélérer, lorsque le mourant le demande, bien évidemment

respect du mourant et de sa volonté

prioritaire sur les voeux des médecins et des familles... comme pour un testament...
sonjaline Le 29/03/2013 à 09:25 | #14
de tels drames seraient évités par l'autorisation donnée aux médecins d'aider à mourir dans de telles conditions... et d'autres:
l'agonie qui dure et fait souffrir et le mourant et ses proches, et les soignants qui ne sont pas forcément "blindés"...
n'est pas forcément due à une maladie grave et incurable, mais peut l'être suite à accident, ou suite à l'usure de l'organisme lié à l'âge: mort en peau de chagrin, où la vie se rétrécit petit à petit, et pour lesquels trop souvent les médecins pratiquent l'acharnement palliatif sinon curatif:
les soins dits "de confort" faisant appel à des appareillages plus ou moins sophisitiqués prolongent la vie, donc l'agonie...
et la sédation n'est trop souvent que partielle, avec des réveils très brefs qui font souffrir moralement sinon physiquement tant le mourant que ses proches (et les soignants... )
le médecin ne passant le plus souvent que quelques rares minutes par jour auprès du mourant, n'est pas très dérangé..., il ne voit rien et ne veut rien entendre, le plus souvent...
seuls quelques médecins consciencieux s'occupent réellement de l'accompagnement des personnes mourantes et de leur entourage... et pratiquent la sédation, quitte à ce qu'elle devienne "terminale", fausse euthanasie permise par la loi actuelle, mais dont

seul le médecin est décideur...

tant pis pour ceux qui auraient préféré une longue agonie, sans s'occuper de leur souffrance

tant pis pour ceux qui auraient préféré une "euthanasie active"...

la loi est telle que le choix du principal intéressé n'est pas souvent respecté... avec toutes les souffrances morales que cela induit...

la loi doit changer pour que, enfin, les volontés (orales et/ou écrites par anticipation et renouvelées tous les 3 ou 5 ans...) de l'intéressé soient systématiquement respectées par le système de santé et ses médecins,
qui devraient comprendre qu'ils sont au service de la population et non pas des industries pharmaceutique, de la mort, des cliniques eet EHPAD privés:
nos médecins sont payés par la sécurité sociale et nos mutuelles associatives, sans parler des mutuelles privées à but lucratif...
Bébélion Le 29/03/2013 à 07:24 | #13
L'Amour, c'est donner la vie, mais cela peut être aussi, avoir le courage de couper le fil d'argent et libérer une âme enfermée dans un corps de souffrance. Coralie, Bérengère, Fleur .... et tant d'autres sont parties car leur vie terrestre n'était plus possible. Les accompagner jusqu'au bout, les aimer de toutes nos forces pour que la peur et la douleur partagées soient adoucies au moment du passage et de la délivrance et les faire s'endormir doucement pour le voyage ultime.... c'est ça AIMER. J'ai eu à traverser cette épreuve et j'ai fait l'expérience de ce verbe, le plus beau de notre langue française.
.
jean-paul yves le goff Le 28/03/2013 à 23:14 | #11
Tu as tout-à-fait raison d'en parler, Silviane, et 20 ans après, cela prend encore plus de force. De tout cœur avec toi. jpylg
marce Le 28/03/2013 à 15:12 | #10
quel courage coralie, elle a fait le bon choix, moi si mes enfants ou moi devions souffrir, je choisirai l'euthanasie, on a pas le droit de laisser souffrir des personnes à qui on ne peut plus rien pour les guérir et les soulager. je vous comprends madame, de voir souffrir votre fille et de voir son visage se défigurer et rester impuissante devant tant de souffrance, cela doit être insuportable.en lisant votre article, j'ai été très émue. cordialemement
ABADENNOU - LE MENN Silviane (Vériteur) Le 28/03/2013 à 15:05 | #9
Merci à tous de votre gentillesse et de votre compassion. Je pense qu'il est plus que temps que la France se dote d'une loi de liberté de choix de fin de vie digne de ce nom ! La France, pays des Droits de l'Homme ! La France, République Laïque : liberté, égalité, fraternité ! Que cette formule ne soit pas seulement de vains mots... Merci encore...
colpat 76 Le 28/03/2013 à 14:15 | #8
quel courage vous avez du avoir c'est inimaginable de laisser souffrir les malades quand il n'y a aucune issue que la vie est injuste courage encore car je pense quelle est toujours dans votre cœur vous avez fait ce qu'il fallait soyez en paix
didou971 (membre) Le 28/03/2013 à 14:08 | #7
Bonjour à vous.
Je viens de voir les photos de votre défunte fille, maman d'une petite fille de 2 ans, je compathie à votre douleur, et vous tire complètement mon chapeau pour votre courage, votre volonté, et l'amour que vous avez portez pour votre fille pendant toute sa maladie.
Bravo à vous
david Le 28/03/2013 à 13:31 | #6
quel beau témoignage d'humanité ! puisse coralie reposer en paix après tant de souffrances.
miky Le 28/03/2013 à 13:15 | #5
Que dire de se combat si se n'est que quand on vois perssonne qu on n aime souffrir on ne demande qu une chose que cela finisse et je dit que cette maman a bien fait que sa fille avais le droit de partir avec digniter
Page 6 sur 7 «1234567»
X

Partagez ma Vérité sur :

Restez informé :